Les formations du funéraire


Les métiers du funéraire regroupent une large palette de professions : les formations pour y accéder sont tout aussi larges. La durée des formations va de 40 heures à 1 an. Certains métiers requièrent un diplôme préalable, d’autres une simple formation assurée par l’employeur. Voici un panorama des principaux métiers du funéraire, les formations nécessaires pour y accéder et les principales écoles assurant ces formations.

Conseiller funéraire
Pour exercer en tant que conseiller funéraire, il faut d’abord obtenir le diplôme de conseiller funéraire. Il correspond à 140 heures de formation théorique (psychologie du deuil, législation, sécurité…) et à 70h de formation pratique au sein d’une entreprise.

Chauffeur porteur
Pour devenir chauffeur porteur, il faut suivre une formation obligatoire de 16h : elle doit être réalisée dans les trois mois après l’entrée en fonctions. Psychologie du deuil, législation funéraire, hygiène et sécurité sont les matières étudiées. Il faut également disposer d’un permis B.

Maître de cérémonie

Le diplôme de maître de cérémonie correspond à une formation de 140h : 70h de formation théorique et 70h de formation pratique en entreprise. Pratiques, rites funéraires, encadrement d’une équipe, conception et animation d’une cérémonie sont au programme des cours.

Directeur d’agence
Pour être directeur d’agence, il faut d’abord avoir obtenu le diplôme de conseiller funéraire. Puis il faut suivre un deuxième cycle : 140h de formation théorique et 70h de formation pratique. Le parcours explore les thématiques propres au funéraire (psychologie du deuil, législation, hygiène et sécurité) tout en mettant l’accent sur la gestion (connaissances administratives, conseil et vente, droit commercial, gestion d’entreprise).

Thanatopracteur
Afin d’exercer, il faut obtenir le diplôme national de thanatopracteur. Un niveau bac est souhaitable pour les candidats qui souhaitent suivre la formation. Elle correspond à 195h de cours théoriques sur trois mois consécutifs et à une formation pratique de 200h minimum afin de se présenter à l’examen. Outre les écoles du funéraire, certaines universités préparent au diplôme.

Marbrier funéraire
Plusieurs formations sont possibles pour devenir marbrier funéraire : CAP marbrier du bâtiment et de la décoration, CAP maçonnerie, BP métiers de la pierre, Bac pro métiers et arts de la pierre.

Agent de crémation
Il est possible d’accéder à cette formation avec un niveau 3ème. Elle peut être dispensée par l’employeur et doit être réalisée dans les 6 mois après l’entrée en fonctions. La formation dure 40h.

Agent de chambre mortuaire
Même si aucun diplôme spécifique n’est requis pour exercer dans une chambre mortuaire, les agents doivent suivre depuis 2009 une formation de 80h avant d’exercer. Cet ensemble de savoirs théoriques et pratiques est dispensé par l’employeur.

Fleuriste
Le métier de fleuriste est accessible via un CAP, un Bac pro productions horticoles : botanique, vente, arts appliqués et travaux pratiques sont au programme.

Menuisier
Il existe de nombreuses formations pour accéder à ce métier : CAP menuisier, BP menuisier, Bac pro technicien menuisier, Bac pro technicien constructeur bois, BTS développement et réalisation bois.


Formation aux métiers du funéraire : quelles écoles ?

De plus en plus d’école proposent des formations préparant aux métiers du funéraire. Leur multiplication doit inciter à la vigilance afin de choisir l’établissement dispensant une formation qui sera officiellement validée. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’anciens élèves. Parmi les écoles les plus reconnues, on peut citer :

● L’ENAMEF (l’école de la Fédération Française des Pompes funèbres).
● L’EFFA (école de formation funéraire qui propose également des formations en e-learning).
● L’IFFPF (l’Institut Français de Formation des Professions du Funéraire).
● Nova Formation.
● Roc Eclerc Académie.
● Centre de formation OGF-PFG